Quels matériaux choisir pour aménager son habitat sainement ?

Mieux respirer chez soi

De bons réflexes à l’achat, et certaines habitudes au quotidien permettent d’améliorer la qualité de l’air intérieur.

Avant d’acheter, regardez les étiquettes !

Les indications suivantes présentes sur le produit peuvent vous guider dans l’acte d’achat :

  • Etiquette COV : visez le A+ ! Depuis le 1er septembre 2013 une étiquette indique de manière simple et lisible le niveau d’émission de COV d’une sélection de produit : produits de construction ou de revêtements de murs, sols, plafonds (cloisons, moquettes, peintures…) et produits nécessaires à leur mise en œuvre (isolants, vernis, colles, adhésifs…).

Le niveau d’émission est indiqué par une classe allant de A+ (meilleure classe) à C.

  • Logos environnementaux : achetez de préférence les produits portant l’écolabel européen qui certifie selon la catégorie de produit : la limitation des impacts sur l'environnement tout au long du cycle de vie du produit, l’usage limité de substances dangereuses, la faible teneur en solvant

La marque NF Environnement certifie le respect de l’environnement, sans tenir compte de critères santé.

  • Symboles de danger, signalant un produit nocif, irritant, inflammable, toxique, etc. Un produit portant ces symboles est-il vraiment indispensable dans votre logement ?

Toxique par ingestion, inhalation. Peut causer des dommages à l’organisme

Produit nocif, irritant

 

Je vais faire des travaux, quelles précautions prendre ?

Aérez pendant toute la durée des travaux et plusieurs semaines après. Faites de même après l’installation d’un nouveau meuble.

  • Ouvrez grand les fenêtres pendant les activités de bricolage et sortez régulièrement de la pièce pour faire des pauses. Travaillez si possible à l’extérieur.
  • Respectez les doses d’utilisation et les précautions à prendre indiquées sur l’emballage du produit.
  • Privilégiez les produits les moins toxiques possibles : carrelage, parquet non vitrifié, isolants végétaux, panneaux de classe E1 voire E0.5 (faible taux d’émission de formaldéhyde). Préférez si possible les meubles en bois massif.
  • Portez des protections adaptées (masque, gants, lunettes) lorsque vous manipulez des produits chimiques ou lorsque vous poncez.
  • Refermez les récipients pour éviter qu’ils ne s’évaporent et rangez-les toujours hors de portée des enfants, dans un endroit aéré.
  • N’utilisez jamais à l’intérieur des produits destinés à l’extérieur ni des produits destinés à des usages professionnels.

 

Zoom
Que vaut la peinture à l’eau ?
Les peintures en phase aqueuse (à l’eau, latex, acrylique) ont moins de solvants mais en contiennent encore, notamment des éthers de glycols qui sont toxiques pour la reproduction. Leur pic d’émission intervient 4 à 6 heures après la pose et dure de plusieurs jours à plusieurs mois. Même s’il n’y a pas d’odeurs, il faut aérer quotidiennement et les locaux ne doivent pas être réoccupés juste après les travaux.

 

Je veux rénover/réaménager ma chambre. Comment limiter la pollution intérieure ?

  • Vérifiez la teneur en COV pour le choix des peintures. Evitez les peintures avec plus de 1% d’additifs.
  • Evitez l’application de peinture avec un pistolet, qui forme une brume qui pénétrera facilement les voies respiratoires et digestives.
  • Montez les meubles à l’extérieur si possible, et laissez-les aérer avant de les mettre dans la pièce de vie.
  • Passez l’aspirateur régulièrement pour éliminer les poussières pendant et à la fin de votre travail.

Bébé arrive, quels conseils pour les travaux de sa chambre ?

  • N’attendez pas les dernières semaines pour faire les travaux dans la chambre de votre futur bébé. La chambre aura ainsi le temps d’éliminer les nouveaux polluants.
  • Les femmes enceintes doivent éviter tout contact avec les produits de bricolage, et ne doivent pas participer aux travaux. Les éthers de glycols sont particulièrement dangereux pour le fœtus car ils passent la barrière placentaire.
  • Aérer quotidiennement les chambres.

Prévenir plutôt que guérir : portrait d'un éco-infirmier.

 

Dernière mise à jour : 24 mars 2014.

 

Participez a l’atelier « Justin peu d’air » organisé par la Mutuelle Familiale
Faites le tour des pièces de la maison pour identifier les sources de pollution intérieure, et réfléchissez aux moyens de limiter les expositions de nos familles à ces polluants. C’est un atelier ludique, vous pouvez venir accompagnés de vos enfants de 6 à 12 ans.

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir