Quelles démarches effectuer après un accident du travail ?

Le bon réflexe : déclarer tout de suite à l’employeur

Les hommes et les jeunes sont les plus concernés par les accidents du travail. Le secteur d'activité le plus touché est celui du travail temporaire/action sociale /santé/nettoyage. Au delà de la fréquence, la gravité des accidents est plus importante dans le secteur BTP.

Qu'est-ce qu'un accident du travail ?

C’est un accident, quelqu’en soit la cause, qui survient soit :

  • Par le fait ou à l’occasion du travail
  • Pendant et sur le lieu de travail
  • Pendant le trajet habitat-travail, d’un chantier à un autre, ou vers le lieu de restauration, pour une course extérieure pour le compte de l’employeur.

Le secteur BTP

Les principales causes d’accidents dans ce domaine sont :

  • les manutentions manuelles (1/3 des accidents avec arrêt)
  • les chutes de plain-pied (¼ des accidents) et les chutes de hauteur
  • l’utilisation d’outils
  • des masses en mouvement

Source : Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

 

Zoom
Les accidents de trajet : moins fréquents mais plus graves.
Les accidents routiers du travail représentent aujourd’hui environ 3 % des accidents du travail (toutes causes confondues) mais plus de 20 % de l’ensemble des accidents mortels de travail (pour le régime général de la Sécurité sociale). Au-delà des risques de dommages corporels en cas d’accident de la route, le conducteur est exposé en permanence à des risques physiques, posturaux, chimiques et psychosociaux.
La conduite est un acte de travail. Dans le cadre de l’évaluation des risques professionnels, l’entreprise doit donc prendre en compte les risques qui y sont associés au même titre que les autres risques. 

Retrouvez quelques conseils pour déclarer votre accident du travail dans la rubrique Je veux agir.

Dernière mise à jour : 30 mars 2014.