Pourquoi se faire reconnaître «travailleur handicapé» ?

Les démarches à effectuer

Pour accéder à la Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), vous devez adresser un dossier à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département. N’hésitez pas à vous faire aider pour bien constituer votre dossier.

« Travailleur handicapé » : dépasser la peur de l'a priori 

Avoir le statut de « travailleur handicapé » peut donner lieu à une perte d’estime et de confiance en soi : sentiment d’infériorité, d’assistanat, de ne plus compter pour un, peur d'être la cible de discriminations par son employeur et son entourage professionnel, etc.

Mais hésiter à se faire reconnaître c'est :

  • se priver de droits au travail, de nouveaux droits dans la société, y compris pour sa retraite professionnelle. 
  • se priver d'aides financières importantes pour améliorer son environnement professionnel et personnel (transports, aménagements automobiles, aménagements de son appartement, prothèses diverses, soins...).

Démarches administratives

  • Le dossier de demande de RQTH est à retirer auprès des MDPH, auprès des services sociaux des mairies, ou auprès des associations… Il s'agit du même document que celui servant aux demandes d'Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou de carte d'invalidité. 
  • Prenez le temps avec votre médecin de remplir le formulaire médical (Cerfa) et le compléter avec tous les documents nécessaires (lettre à l'attention du médecin de la MDPH, etc.). Il est très important que votre dossier soit complet et bien constitué, n‘hésitez pas à vous faire aider par un travailleur social, une association… Les adhérents de la Mutuelle Familiale peuvent également faire appel à un écrivain public bénévole. Plus d’informations dans Je veux aller plus loin.
  • Une fois rempli, le dossier doit être adressé à la MDPH de votre département. Ce document est confidentiel.

Qui accorde la RQTH ? 

Au sein de la MDPH, la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) se prononce sur votre dossier.

  • la CDAPH est compétente pour apprécier le taux d’incapacité de la personne en situation de handicap, attribuer la prestation de compensation, reconnaître la qualité de « travailleur handicapé », se prononcer sur les mesures facilitant l’insertion scolaire.
  • Un tiers de la Commission est composé de représentants de personnes handicapées et de leurs familles.

 

Quels sont les délais pour l'examen du dossier ?

Les délais sont variables d'une MDPH à une autre, mais il faut souvent compter plusieurs mois avant d'avoir une réponse. 

 

Et si la réponse est négative ? 

Il est possible de faire un recours gracieux ou auprès d'un tribunal administratif. Légalement, la CDAPH a obligation de vous recevoir, à votre demande, afin d'écouter vos arguments. À cette occasion vous pouvez vous faire accompagner de la personne de votre choix. 

 

Zoom
Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH).
Ce sont des établissements publics, gérés et financés par les départements, et composés d'une équipe pluridisciplinaire : médecins, ergothérapeutes, ergonomes, psychologues, travailleurs sociaux, administratifs, etc. Créées en 2006, elles ont vocation d'être des guichets uniques d'accueil, d'information, de conseil et d'accompagnement. Elles assurent l’organisation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) ainsi que le suivi de ses décisions. Elles reçoivent toutes les demandes de droits ou de prestations qui relèvent de la compétence de la CDAPH. 

Contenu élaboré par l’équipe rédactionnelle de Ma Prévention Santé.
Dernière mise à jour : 30 mars 2014.

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir