Pourquoi il ne faut pas "zapper" le petit déjeuner ?

Le chef d’orchestre de notre équilibre alimentaire

Pour certains c’est un rendez-vous matinal incontournable, pour d’autres, c’est l’exception du dimanche matin. Le petit-déjeuner est pourtant un repas à part entière. Après plus de 8 heures de jeûne, notre organisme a besoin d’un ravitaillement pour bien démarrer !

1 étudiant sur 2 saute le petit-déjeuner (sondage csa 2011)

Si le petit-déjeuner est présenté comme le repas le plus important de la journée, c’est qu’il a un impact indiscutable sur notre équilibre alimentaire.  
Bien équilibré, il permet de répartir les apports énergétiques sur la journée, limite les risques de fringales matinales – donc les grignotages – et les repas trop copieux au déjeuner et au dîner, pour compenser la carence du début de journée.

Petit-déjeuner et santé

Prendre un petit-déjeuner équilibré quotidien permet de limiter les risques de surpoids et d’obésité, contribue à préserver sa santé cardiovasculaire. La composition du petit-déjeuner est bien sûr essentielle, et si son apport en fibres (fruits frais, céréales complètes) est suffisant, il permet de réduire le risque de diabète de type 2 chez les enfants [1].

Mémorisation, concentration : le rôle du petit-déjeuner

Les enfants et les étudiants ont tout intérêt à petit-déjeuner : les sucres assimilés alimentent le cerveau, ils permettent une meilleure concentration avant midi et améliorent la mémorisation. Il est également très important de boire (eau, thé, tisane) car la déshydratation, même légère, peut provoquer des maux de tête, de la fatigue et des troubles de la concentration [2].

Zoom
Jus de fruits et céréales soufflées : les amis du petit-déjeuner ?
  • 1 jus de fruit = 1 fruit ? Contrairement aux jus de fruits, les fruits (frais, surgelés...) sont riches en fibres. Ces dernières ralentissent l’absorption des sucres naturellement présents dans les fruits et prolongent la sensation de satiété. A privilégier : un fruit ou une purée de fruit (sans sucres ajoutés), et de temps en temps pour le plaisir : un jus de fruit  « pur jus », sans sucre ajouté.

  • Pétales de maïs aromatisés, riz et blé soufflés, fourrés au chocolat... Ces céréales transformées sont très éloignées de leur produit d’origine, et se comportent comme des sucres rapides, d'autant qu'ils contiennent également de nombreux sucres ajoutés. Certaines céréales du petit-déjeuner contiennent plus de 50% de sucre ! 
    Privilégiez les flocons de céréales au naturel ! Par exemple : flocons d'avoine (cuits en porridge), muesli floconneux (peu sucré), que vous pouvez aggrémenter de fruits secs variés. Source : Kids’ Cereals Pack More Sugar Than Twinkies and Cookies. Etude de l’Environmental Working Group, Décembre 2011.

 

Le petit-déjeuner « idéal » comprend des céréales riches en fibres, un fruit frais de saison, une boisson, un produit laitier. Ce repas contribue ainsi à satisfaire nos besoins en calcium, protéines, vitamines, fibres, etc. Retrouvez nos idées de petit-déjeuner, pour tous les goûts, dans la rubrique Je veux agir.

Lire la suite >

 

[1] Etude Regular Breakfast Consumption and Type 2 Diabetes Risk Markers in 9- to 10-Year-Old Children in the Child Heart and Health Study in England (CHASE), Septembre 2014, Plos Medicine.
[2] Etude Micha R et al. The glycaemic potency of breakfast and cognitive function in school children. Eur J Clin Nutr 2010 64: 948-957 / Shirreffs, S. M. (2005). The importance of good hydration for work and exercise performance." Nutrition Reviews 63: S14-21. 

Dernière mise à jour : 07 août 2018.