L'activité physique est-elle bénéfique pour un enfant ?

Bien choisir son sport

Il n’y a pas d’âge pour sauter, courir, nager… Mais la pratique réelle d’un sport devrait attendre les 6 à 8 ans de l’enfant.

A chaque âge son activité

  • De 3 à 6 ans : l’enfant a naturellement envie de bouger, vous pouvez le faire participer à des activités dédiées aux tout-petits : gymnastique, jeux en piscine, ballades familiales en vélo…
  • De 6 à 10 ans : vous pouvez proposer à votre enfant de s’initier à différents sports. Cette diversité favorise l’acquisition de gestes complémentaires, et apprend à l’enfant à courir, sauter, lancer, rattraper…
  • De 10 ans à la puberté : l’enfant peut se tourner vers des sports
    • individuels : tennis, athlétisme, danse, escrime…
    • collectifs : football, handball, basket, waterpolo…
    • de combat : art martiaux

Quel sport choisir ?

Le plaisir est indispensable dans la pratique sportive, sans quoi la motivation ne sera pas au rendez-vous. Le choix de l’activité dépendra du caractère et des goûts de l’enfant, qui peuvent changer au cours d’une même année… N’hésitez pas à l’inscrire à un club proposant plusieurs activités !

Zoom
Attention au surentrainement !
L’esprit de compétition et l’envie de se dépasser sont des composantes essentielles de la pratique sportive. Mais un enfant doit avant tout s’amuser ! Les compétitions successives, et les entrainements trop fréquents peuvent amener à une démotivation chez l’enfant, et la perte des bénéfices liés à l’activité physique : troubles de l’humeur,  de l’appétit, du sommeil, etc. L’enfant doit aussi avoir du temps pour d’autres activités plus calmes, ou tout simplement pour se reposer… sans subir les éventuelles exigences des parents et de l’entraîneur.
 
Dernière mise à jour : 31 mars 2014.

Dates des actions proposées

Veuillez sélectionner la date qui vous interesse.