Je suis adepte de l'automédication, est-ce risqué ?

Bien prendre en main les petits maux du quotidien

Irritation de la gorge, maux de ventre, ou migraine passagère peuvent être soulagés efficacement, sans avoir à rendre visite au médecin, à condition que les symptômes soient ponctuels, peu intenses et bénins. 

Les principes incontournables avant de prendre un médicament sans prescription :

  • Lisez attentivement la notice du médicament que vous voulez prendre et respectez les modalités de prise, ou posologie : dose, fréquence, durée… Plus qu’un simple mode d’emploi, elle signale quels peuvent être les contre-indications, les risques liés à la prise du médicament (interaction avec d'autres médicaments, effets secondaires…).
  • L’automédication n’est pas conseillée à tout le monde, il faut être particulièrement vigilant si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez d’autres traitements. Demandez toujours conseil à votre pharmacien pour éviter tout effet indésirable et risque d’interaction médicamenteuse. 
  • Ne prenez jamais sans avis médical des médicaments vendus sur ordonnance, qui seraient restés dans votre pharmacie familiale suite à un ancien traitement.

A la fin de votre traitement, ayez le réflexe Cyclamed !

Les Médicaments Non Utilisés (MNU) représentent 19 200 tonnes de déchets chaque année dans les foyers français, mais ne peuvent pas être mis à la poubelle comme les autres déchets ménagers. Périmés ou non, les médicaments restant à la fin d’un traitement doivent être rapportés à votre pharmacien, dans leur conditionnement (blister, tube) mais sans l’emballage carton. Ils seront détruits par incinération, pour limiter la diffusion de résidus médicamenteux dans l’environnement. Par ce geste, vous limitez également les risques d’accidents à votre domicile. 

​Zoom
Antibiotique : une hausse préoccupante de la consommation

La consommation d'antibiotiques en France est en augmentation depuis 2010 (1), ce qui est préoccupant car "une utilisation non maitrisée des antibiotiques est responsable du développement des résistances bactériennes", rappelle l'ANSM. Pour limiter les risques liés à une consommation non adaptée, les prescriptions doivent être raisonnées et respectées par les patients, en terme de quantité et de durée.

(1) Rapport « Evolution des consommations d'antibiotiques en France entre 2000 et 2015 » de l'ANSM, publié le 10 janvier 2017.

 
Comment bien utiliser les antibiotiques ?

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 24 janvier 2017.

Participez à l'atelier « Le médicament et vous : où en êtes-vous ? » de la Mutuelle Familiale
Cet atelier a pour objectif d’apporter des informations clés sur le bon usage du médicament, et aider à mieux gérer la prise médicamenteuse, qu’elle soit ponctuelle ou fréquente.

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir