Je pense avoir un problème d'audition lié à mon travail, que faire ?

Faire reconnaitre une surdité professionnelle

La surdité professionnelle peut apparaître lentement. Elle peut être reconnue comme maladie professionnelle selon des critères médicaux, professionnels, et administratifs.

Comment diagnostiquer une perte d’audition ?

L’examen diagnostic est l’audiogramme, réalisé par le médecin du travail. Les sons aigus commencent à être moins bien perçus, puis survient la surdité irréversible avec des impressions sonores pénibles, appelés acouphènes.
Les stades de la surdité :

  • Surdité légère : la personne ne se rend pas compte de sa perte auditive car les fréquences de la parole sont peu touchées.
  • Surdité moyenne : les fréquences aiguës de la conversation sont touchées, la personne devient « dure d'oreille » et ne comprend plus distinctement ce qui se dit.
  • Surdité profonde et irréversible : la personne n’entend plus, ou très peu, ce qui se dit.

Source : INRS

Comment faire prendre en charge sa surdité d’origine professionnelle ?

La durée d’exposition doit avoir été de 1 an au minimum. Le salarié dispose d’un délai maximal de 2 ans après cessation de l’activité bruyante pour déposer la déclaration auprès de la Sécurité sociale.

Préparer sa visite chez le médecin du travail :

  • Demandez à ce que le Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER) soit mis à votre disposition pour connaitre :
    • l’intensité sonore qui a été mesurée à votre poste
    • les évolutions envisagées pour réduire les bruits à votre poste
  • Demandez à votre médecin de réaliser un audiogramme, que vous ferez interpréter par le médecin du travail.
  • Listez les éléments constituant votre protection individuelle contre le bruit, et demandez au médecin du travail d’évaluer ce dispositif.

S‘appuyer sur les pages Nuisances et risques du guide Mémo Pro Santé

Elaboré sous l’égide de la Mutuelle Familiale par des professionnels de santé au travail, des chercheurs et des mutualistes, le guide Mémo Pro Santé s’inscrit dans une démarche de prévention, de respect de la personne et de droit à la santé pour tous. Il permet de retracer l'ensemble de son itinéraire professionnel et d'y consigner tous les éléments qui pourraient impacter sa santé à court, moyen ou long termes : expositions professionnelles, conditions de travail, incidents, accidents…
Présenté sous forme d’un classeur, Mémo Pro Santé est constitué de quatre parties pour:

  1. Consigner l'ensemble des expositions, incidents et accidents
  2. Informer sur les différents risques liés au travail, et s'en prémunir
  3. Informer sur les démarches en cas de maladie professionnelle ou d’accident du travail.
  4. Indiquer les organismes vers lesquels se tourner pour obtenir une aide et un accompagnement.

Télécharger le guide Mémo Pro Santé.

Dernière mise à jour : 30 mars 2014.

Dates des actions proposées

Veuillez sélectionner la date qui vous interesse.