"Burn out", stress, surcharge de travail… Suis-je concerné ?

Prévenir et oser réagir

La prévention des risques psychosociaux s’organise sur le long terme. Elle devrait être une préoccupation permanente des dirigeants et des personnes en situation d'encadrement d'équipe.

Pour les encadrants, engager une réflexion collective sur la conception des tâches, la gestion du personnel, l’organisation du travail…et l'actualiser régulièrement sera un complément essentiel à la production du document unique d'évaluation et de prévention des risques (DUER.)

Prévenir

Le salarié peut à tout moment :

  • Consulter le CHSCT et/ou les délégués du personnel dès suspicion de risque.
  • En cas de risque avéré, construire une « défense » collective et des propositions, avec les collègues et les instances représentatives du personnel, le médecin du travail, l’inspecteur du travail
  • Discuter avec le médecin du travail. Celui-ci peut s’adjoindre, si nécessaire, des consultants spécialisés en psychologie du travail et interpeller les responsables de l’entreprise, la direction des ressources humaines.
  • Ne pas rester isolé.

Depuis le 1er février 2010 en France, les entreprises de plus de 1 000 salariés se doivent d’engager des négociations avec les partenaires sociaux pour définir un accord sur le stress au travail.

Réagir

N'hésitez pas à vous appuyer sur les pages « risques psychosociaux » du guide Mémo Pro Santé. Elaboré sous l’égide de la Mutuelle Familiale par des professionnels de santé au travail, des chercheurs et des mutualistes, le guide Mémo Pro Santé s’inscrit dans une démarche de prévention, de respect de la personne et de droit à la santé pour tous. Il permet de retracer l'ensemble de son itinéraire professionnel et d'y consigner tous les éléments qui pourraient impacter sa santé à court, moyen ou long termes : conditions de travail expositions professionnelles, accidents…Télécharger le guide Mémo Pro Santé.

Zoom

Nier la souffrance au travail d’un salarié peut impacter la performance de l’entreprise… et sa réputation !

Stress au travail : quelles sont les obligations de l’employeur ?
La réglementation impose à l’employeur d’évaluer les risques d’atteinte à la santé physique et mentale de ses salariés et de mettre en place des mesures de prévention adaptées :
  • Dispositions générales
    • Postes de travail adaptés, choix des méthodes de travail et de production pour limiter le travail monotone et le travail cadencé…
    • Planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants.
  • Dispositions particulières concernant
    • Certains modes d'organisation du travail : travail de nuit, travail en équipe de suppléance et travail posté
    • Les relations de travail (principe de non-discrimination, interdiction du harcèlement moral et sexuel et obligation de les prévenir),
    • La prévention des risques dus au bruit,
    • La prévention des risques liés au travail sur écran.
La responsabilité pénale de l’employeur pourra être engagée sur la base du Code du travail ou du Code pénal. Sa responsabilité civile pourra être recherchée en cas de faute inexcusable.
Source : Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

​Dernière mise à jour : 30 mars 2014

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir