Revenir à la liste des actus

Canicule au travail : hydratez-vous toute la journée !

La semaine s'annonce caniculaire, et pour limiter les risques de déshydratation, il est important de boire tout au long de la journée, sans attendre d'avoir soif.

Les fortes chaleurs sont particulièrement difficiles à supporter pour les salariés travaillant à l'extérieur. La canicule peut entrainer une fatigue, des nausées, maux de tête, crampes... Pour préserver sa santé, il est important de suivre les conseils suivants :
 

S'hydrater régulièrement

Eau fraîche, tisane, thé... Boire réglièrement tout au long de la journée permet de lutter efficacement contre les risques de déshydratation. Privilégiez les repas légers et rafraichissants : salades de crutités, légumes cuisinés servis froids (ratatouille), poulet ou poisson grillé, etc.

Des sources d'eau potable doivent être installées par l'employeur a proximité des postes de travail. En cas de canicule, les employeurs du BTP doivent mettre à disposition de leurs employés au moins 3 litres d’eau, par jour et par personne (article R. 4534-143 du Code du travail).

Se protéger du soleil

Si vous travaillez en extérieur, optez pour des vêtements légers, un chapeau et une paire de lunettes de soleil... et privilégiez si possible les zones ombragées. Votre employeur peut aménager vos horaires de travail pour limiter l'exposition aux heures les plus chaudes et ensoleillées, de 11h à 15h.

Pour votre confort

Si vos bureaux ne sont pas équipés d'une climatisation, ou si vous ne la supportez pas, équipez-vous d'un ventilateur de bureau ! Silencieux, compact, il vous permet de supporter la température sans difficulté.

Actus
Viva magazine
Lutter contre les démences liées à l'âge
12.12.2017

L'espérance de vie s'allonge mais vieillissons-nous en bonne santé ? Pas sûr, car le nombre de démences devrait augmenter d'ici à 2050, d'après

Fin des véhicules diesel ou essence à Paris d'ici 2030 : un impact réel sur la santé des Parisiens
12.12.2017

Mettre fin à la circulation des véhicules diesel et essence en 2030 aurait un impact direct sur la santé selon une étude révélée lundi 11 décembre...

Dépakine : Sanofi reconnu responsable et condamné
13.12.2017

Dans l'affaire de la Dépakine, Sanofi a été reconnu responsable et condamné à verser 3 millions d'euros d'indemnités à la famille et à la Cpam...